Les textes électroniques
- Débat et contributions -




retour

Bernard Lang, INRIA

Ce qui paraît important à l'heure actuelle, ce n'est pas tellement de numériser les documents, il faut complètement séparer le phénomène de numérisation du phénomène d'utilisation des documents numériques. Et il faut que cette numérisation soit faite en préservant un maximum d'informations et qu'on puisse ensuite facilement l'adapter et expérimenter.

Il y a un énorme besoin de numérisation et c'est un gros travail. Beaucoup de volontaires sont prêts à contribuer à ce travail, Pierre Cubaud en est la preuve. On retombe toujours sur la même problématique qui est celle des gens qui fournissent des ressources libres. Ces gens-là ont besoin d'outils pour travailler, c'est-à-dire que ce n'est pas tellement la main d'oeuvre pour faire le travail de numérisation qui manque, c'est fournir à cette main d'oeuvre les outils pour qu'elle puisse numériser dans de bonnes conditions. Ce serait un bon investissement des pouvoirs publics ou des bibliothèques.

Jean-Philippe Lamy, DLL, Ministère de la Culture
Sur l'intervention des pouvoirs publics en matière de numérisation

La normalisation, notamment au niveau de l'indexation des images, est en route, sous l'égide, notamment, du ministère de la Culture. L'indexation des images a donné lieu à un groupe de travail à l'Association française de Normalisation (AFNOR) qui, je crois, vient de rendre sa copie sous la forme d'une norme concernant l'indexation des images. Elle a été en tout cas élaborée dans le cadre d'un travail commun : Direction du Livre, Direction des Musées de France et autres intervenants publics.

Pour ce qui est des plans de numérisation, il existe déjà un fonds pratiquement utilisable réalisé par l'Institut de Recherche d'Histoire des Textes (IRHT), qui est un fonds de documents microfilmés que l'IRHT a entrepris de numériser et dont les droits sont acquis pour les bibliothèques publiques.

La nécessité d'un plan de numérisation au niveau national n'a pas échappé au ministère de la Culture, et actuellement, des pourparlers sont en cours concernant, dans ce but, l'utilisation de la deuxième part du concours particulier pour la dotation globale de décentralisation des bibliothèques publiques. Un chapitre sera réservé sur ce point à la numérisation dans les bibliothèques publiques, c'est un simple projet qui a été évoqué par Véronique Chatenay-Dolto, mais auquel vous pouvez vous reporter.


retour

Dernière mise à jour : 15 janvier 1999