Formation des étudiants aux pratiques documentaires
SCD de l'Université de Lille 3, 1997/1998

Zohra Hassoun
hassoun@univ-lille3.fr




retour

1. Objectifs :

- Participer à la lutte contre l'échec des étudiants en 1ère année de DEUG en leur donnant les moyens de maîtriser les outils et les méthodologies documentaires.

- Expérimenter ce module de méthodologie documentaire en prévision de la prochaine mise en application de la réforme de l'enseignement supérieur.

2. Organisation :

   

2.1 L'équipe :

L'équipe intervenante est constituée de conservateurs de la bibliothèque, de documentalistes de l'enseignement secondaire et d'étudiants des 2ème et 3ème cycles en documentation (tuteurs d'accompagnement), l'ensemble du dispositif étant coordonné par un PRCE.

Les tuteurs ont été formés par les conservateurs et le PRCE. Des réunions avec les enseignants des UFR concernées ont permis de définir les modalités de prise en compte du module par chaque UFR (note intégrée à un module de méthodologie ou bonus).    

2.2 La formation :

12 heures de formation par étudiant : alternance de 2 heures de cours, assurées par les conservateurs et les documentalistes, avec 2 heures de TP, assurées par les tuteurs d'accompagnement. Plus 2 heures d'évaluation.    

2.3 Les étudiants :

1500 étudiants de 1ère année de DEUG issus des UFR volontaires.    

2.4 Le financement :

Rémunération des enseignants et des tuteurs : l'université. Infrastructure (construction de salles de cours, matériel informatique...) : le SCD.

3. Contenu :

   

3.1 Formation :

Deux objectifs :

- Articulation contenu des cours et contenu des TP
- Articulation initiation aux outils et apprentissage d'une méthodologie de recherche et d'exploitation des documents.

- Cours et TP 1 : organisation et services du SCD (Service commun de la documentation), les langages documentaires (classifications, indexation matière...), structure et contenu des catalogues de la bibliothèque (fichiers papier, OPAC).
- Cours et TP 2 : le document (typologie, supports, organisation interne), la démarche de recherche d'information, les normes de présentation bibliographique. Cours et TP 3 : l'accès au sens (analyse d'une consigne, mobilisation des connaissances, recherche des sources, sélection des informations...)    

3.2 Evaluation :

Questions de cours + travail sur dossier (élaboration, à partir d'extraits de documents, d'un plan d'exposé puis répartition motivée de ces documents en fonction du plan choisi) + rédaction de notices bibliographiques.

4. Conclusion :

Le dispositif s'est révélé très lourd tant en ce qui concerne l'organisation pratique que la conception et l'élaboration des contenus. La composition de l'équipe a, à la fois, compliqué et enrichi les débats. Les résultats de l'évaluation, qui ne portait que sur la vérification des acquis immédiats, ont été encourageants. Faute de temps et de moyens, nous n'avons pas pu engager une évaluation à plus long terme qui, seule, nous aurait permis de savoir si l'objectif de départ était atteint. Cependant, les chiffres de fréquentation de la bibliothèque et de circulation des documents semblent démontrer un impact réel (en mars 1998, accroissement des prêts de 50 % par rapport à mars 1997).

Zohra Hassoun



retour

Dernière mise à jour : 17 avril 1998
Contact : Zohra Hassoun